Archives par mot-clé : Mireille FULPIUS

SOLITUDE du 5/11 AU 12/12 2021

 

SOLITUDE

De quelle(s) solitude(s) parle-t-on ?

Si l’on adopte le point de vue du philosophe, la solitude ne serait pas la destination de l’homme, mais plutôt sa condition. Il n’est pas fait pour elle, mais par elle et sa vocation serait plutôt relationnelle. D’où un paradoxe : la solitude semble simultanément être la condition même de l’homme et l’obstacle qu’il doit surmonter pour ne pas succomber à la déréliction.

En dehors de ces réflexions revenons aux solitudes du quotidien. 

Les non choisies, les douloureuses, celle de l’innocent que l’on dit coupable, de la victime affrontant son bourreau, la solitude du mourant ou de l’abandonné… sans oublier celui qui s’ennuie en sa propre compagnie !

En revanche, la solitude choisie peut être délicieuse, comme celle du promeneur enchanté par la beauté du paysage, de l’alpiniste ou du navigateur enivrés d’espace, ou au contraire celles du méditant plongé en lui-même et du lecteur oublieux du monde…

Quelques artistes se sont exprimés sur le pourquoi de leur création et d’autres ont jugé préférable de laisser le spectateur rêver, seul, avec l’image.

 







A. Baumgartner-M. Fulpius 12/8 au 13/9/2020

 

 

« Correspondances » est un titre d’exposition un peu énigmatique pour qui s’arrêterait aux supports, aux formats ou aux couleurs des œuvres présentées. Mais, selon l’adage, comparaison n’est pas raison, aussi, ce titre relève plus une caractéristique commune au mode opératoire des deux artistes, que d’une similitude des œuvres exposées.

Alexandre BAUMGARTNER

Ce projet d’exposition conçu comme une chambre d’écho d’un monde mental, invite le visiteur à découvrir les dessins numériques d’un artiste singulier qui a choisi l’outil informatique, débarrassé de ses effets spéciaux et autres facilités logicielles, pour faire advenir sa créativité. 

Le visiteur découvrira également une sélection de dessins issus d’une production quotidienne d’œuvres puissantes et colorées, réalisées par juxtapositions de signes, de traits ou de taches colorées. Qu’ils soient magnifiés en grands formats, édités sur papier ou vidéo-projetés, ses dessins s’inscrivent dans la dimension artistique actuelle et sont une composante de la nouvelle esthétique. En intercesseur entre sa main et sa pensée, Alexandre Baumgartner réinvente quotidiennement ses gestes graphiques et il poursuit ainsi son dessein dans un long mouvement inachevé qui fait œuvre.

http://www.alexandrebaumgartner.com

Mireille FULPIUS

Bien que ses spectaculaires constructions paysagères identifient fortement son œuvre, Mireille Fulpius a depuis le début de son activité plasticienne, une pratique libre, variée et prolifique. Elle se réinvente en permanence et passe selon son envie, d’un médium à l’autre,  métal, bois, papier… tout l’intéresse. Mireille Fulpius s’exprime hors les mots et réalise à sa façon une œuvre originale et authentique.

Ici, elle présente des œuvres récentes sur papier et bois noirci.

http://www.mireillefulpius.com