Août 2017

 

 

Jean Luc MERIGOT

Les agréables souvenirs d’enfance, liés aux forêts de résineux et aux odeurs de sapin fraîchement scié, furent déterminants pour mon amour du bois.

Puis la musique, associée à la lutherie, prirent le relais et installèrent cette étroite connivence entre la matière et son utilisation créative.
De la pratique musicale et de l’utilisation du bois mode d’expression, naquirent mes assemblages de petits bouts de bois. Mon souci constant, intarissable j’espère : créer des tableaux où les inventions et intentions rythmiques et coloristes dépassent le bois.

Mosaïques en petits pavés ou en éclats de bois de bout, naturel ou avec ajout de couleur acrylique.

Rodolphe PROVERBIO

Je suis né en 1938, à Lyon, dans une famille émigrée d’Italie qui a fait sa place dans la création de tissus de soierie.

Très tôt j’ai été attiré par le dessin, la peinture, la photo.

Comme je cherchais à comprendre l’origine des formes, il m’était apparu comme une évidence que l’eau était la matrice de toutes les formes et qu’en conséquence, il devait y avoir un moyen d’atteindre, de retrouver les formes existantes en utilisant de l’eau et de la lumière. Faire dessiner l’eau avec de la lumière.

Du coup, je me suis remis au travail, ayant tiré de ces photos comme un alphabet de formes fluides que j’utilise indépendamment pour DESSINER à l’encre de chine sur papier

Jean Claude DEJEAN

Mes sculptures sont élaborées à partir de métaux récupérés, découpés et soudés à l’arc. Ces morceaux métalliques sont en partie fondus et recouverts de métal d’apport. Je ne recherche pas la représentation d’une réalité exacte mais une expression plus mentale que physique où le vide aurait tendance de plus en plus à primer sur le plein.


Mon travail peut se définir comme un dessin en métal dans l’espace cernant davantage le sujet que ses volumes. Il se rapproche de l’esquisse par l’absence de détail.

En ce qui concerne les sculptures à effigie humaine, elles me racontent intimement dans ce que j’ai de plus universel avec le reste de l’humanité.

Vernissage: